Quels sont les bonnes pratiques du télétravail ?

Aujourd’hui le télétravail devient de plus en plus prisés par les entreprises et certains collaborateurs ne savent pas comment gérer cette nouvelle méthode de travail.

Vous sentez vous prêt à faire du télétravail ?

Source : youtube.com/watch?v=hb1dJy1kaW4

Publicités

Manager son équipe à distance

remote-teams

1 règle : définir ses objectifs

Le fait de définir vos objectifs permettra à votre salarié d’avoir un but à atteindre durant cette journée et donc de s’organiser en fonction de celle-ci. Ainsi, il ne sera pas tenté par la feignantise et sera productif lors de son temps de travail à son domicile.

2 règle : Maintenir une bonne communication dans son équipe

La communication dans une équipe est l’organe essentiel pour acquérir une bonne entente et ainsi atteindre les objectifs fixés. En effet, cette communication pourra vous permettre de suivre les différentes actions réalisés par votre salarié et ainsi connaître les différentes tâches réalisés.

3 règle : utiliser les outils de communication à distance

Ils existent différents outils pour communiquer à distance de nos jours. En effet, la vidéo conférence, appel téléphonique, mail, téléphone ou encore les SMS… sont différents outils de communication qui permettent de communiquer avec son équipe à distance.

La vidéo conférence sera notamment utilisé lors de problème urgent qui nécessitera une communication oral direct avec votre collaborateur.

Ses outils de communication permettront à votre collaborateur d’être toujours joignable en cas de problème et maintenir un lien de proximité avec votre équipe rester dans les locaux de l’entreprise.

4 règle : Instaurer un système de confiance

La confiance est importante dans une équipe beaucoup de manager craigne le fait de laisser leurs salariés à leur domicile par peur de feignantise et ainsi vont surveiller tous leurs faits et gestes lors de leurs jours de télétravail, en faisant par exemple, beaucoup de mails pour savoir ils en sont ou par des appels téléphoniques fréquent qui ne feront que retarder les tâches du salarié et ainsi l’exaspérer.

Je vous invite à suivre notre formation sur le management à distance sur notre site : SOI conseil et formation

Télétravail dans la fonction publique territoriale

Le télé-travail commence à voir le jour dans la fonction publique territoriale.teletravail_3

En effet, depuis quelques années le télétravail gagne en popularité et comme les entreprises la fonction publique territoriale commence à utiliser cette méthode qui semble avantageuse pour les deux parties.

Depuis 2010, une convention signée à Bercy permet d’expérimenter le télétravail.

En effet, cette expérimentation à pour but de répondre à deux questions fondamentales pour la CNFPT comme le développement durable et pour l’amélioration de la qualité de vie des agents.

Ainsi le télétravail est un moyen efficace pour diminuer le temps de transport et donc réduire les émissions de CO2 dans l’air.

Au niveau de la qualité de vie cela leurs permets de mieux concilier vie professionnel et vie personnel ainsi que d’amelliorer les conditions de travail. En effet, le fait de pouvoir travailler chez eux réduits les interruptions pour les agents en bureaux et leurs permettent d’avoir plus de temps calme.

Source : http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/temps_de_travail_et_conges/CNFPT-etude-teletravail-ct-2013.pdf  

Télétravail : en quête de nouvelles pratiques managériales in La Gazette des communes

J’ai été interviewé par la Gazette des Communes, pour le numéro de décembre 2014, sur les difficultés de la mise en place du télétravail dans la territoriale.

En creux, il s’agit d’en déduire les évidents facteurs clés de succès !

2014-12@lagazette_teletravail

La mairie scrute de près les réseaux sociaux

La ville de Toulouse est la première à consulter l’avis des internautes à partir des données publiques publiées sur les réseaux sociaux. Retour sur les nouvelles enquêtes d’opinion.

La ville mesure l’opinion à partir des données des internautes. «Les réseaux sociaux sont explorés par nos équipes», confie Erwane Monthubert, conseillère municipale déléguée aux Technologies de l’Informatique et de la Communication (TIC).

La population toulousaine est omniprésente sur les réseaux sociaux. Avec 22 000 abonnés au compte twitter de la Mairie, Toulouse monte sur la troisième marche du podium des villes les plus suivies en France. Nouvel espace pour la promotion de la liberté d’expression, le web répertorie nombre de ressentis, mécontentements ou félicitations. C’est pourquoi, la Ville rose a décidé de consulter les données publiques des Toulousains publiées sur la toile.

Aidé par la complémentarité des technologies Apicube et IBM Social Media Analytics, la mairie est désormais apte à mesurer l’opinion des internautes toulousains. «L’enquête s’est faite auprès de 1,6 million de documents publics, tirés de blog, Facebook ou Twitter, sur une période d’un an, de février 2 012 à février 2 013», explique Erwane Monthubert.

L’application Apicube a sélectionné les sujets comme le sport, la santé, la propreté et bien d’autres. Suite à l’écrémage par le logiciel Apicube, 100 000 données ont été mises en exergue, pour ensuite être traitées par l’application IBM, jugeant de la positivité ou négativité de l’opinion. À l’inverse des instituts de sondage, «c’est une méthode d’analyse qualitative» précise la conseillère municipale, un outil mesurant la température ambiante.

L’essai semble être un succès. «Pour la campagne autour du défi propreté appliqué à 500 rues toulousaines, nous avons relevé une forte satisfaction pour les résidants concernés. Toutefois, nous avons noté le mécontentement des gens hors du champ, qui n’étaient pas concernés par le plan, nous permettant ainsi de pointer une incompréhension au sein de la population». Alors, bien plus qu’un outil d’analyse, l’observation des données informatiques des Toulousains permet «d’améliorer la réactivité de la mairie, et nous permet de répondre aux réelles attentes des citadins», se félicite Erwane Monthubert. Suite à ces résultats, le système sera commercialisé dans d’autres agglomérations de France.

Source: www.ladepeche.fr

Le chiffre : 1,6

Millions > de données. C’est le nombre de documents publics triés par les applications Apicube et IBM Social Media Analytics.

See on Scoop.itToulouse networks