Managers, apprenez à mieux manager votre équipe, à distance

Pour ou contre ? Des arguments pour convaincre !

Si je vous dis : changement de paradigme ?

Oui je sais je sais, tout de suite les grands mots. Mais je le crains, ou plutôt je le crois, il s’agit bien de cela !

Et c’est une bonne chose, vous en conviendrez.

Le rôle d’un manager, d’un encadrant, ce n’est pas de prendre une décision, mais de veiller à ce que les décisions soient prises, et bien prises, et si je pousse un tout petit peu plus, prises par les bonnes personnes !

Etre un manager et un télétravailleur c’est possible, il s’agit d’un peu d’organisation personnelle, d’un brin de réorganisation des process, au sein de son équipe et enfin d’un travail sur son positionnement.

De plus, il est sans doute préférable d’opter pour un fonctionnement en « pendulaire » : un peu chez soi ou dans un télécentre, un peu dans son organisation. Ceci afin de garder un contact privilégié avec toutes les personnes de votre équipe.

Pour en savoir plus : voir l’article paru dans la Gazette des communes de décembre 2014 ( Vincent Bogaers y a été interviewé)

Cliquez ici puis télécharger le pdf

Travailler à distance impose de se poser les bonnes questions :

  • Où se trouve ma valeur ajoutée ? Mon équipe a besoin de moi sur quoi, où et quand ? Qui me sollicite et pour quoi ? Par quel biais ?
  • Qu’est ce que je peux déléguer ? Selon quel niveau parmi les 5 niveaux de délégation ?
  • Ai-je toujours le fameux triptyque de la décision : pouvoir agir, savoir agir et avoir un intérêt à agir (et éventuellement pouvoir le faire savoir) ?
  • Quels sont les lieux, et les temps des prises de décisions ? Sont-elles prises de façon collaborative ?
Un outil : faites donc un sociogramme avec les échanges d'informations, les décideurs et les relations humaines. Vous êtes au centre et y rester, c'est une bonne chose. Vous êtes exclus des décisions stratégiques, aïe !

En parlant d’outils, un manager-télétravailleur doit savoir manipuler l’informatique, tant dans sa technicité que dans son usage.

Utiliser skype par exemple pour faire une vidéo-réunion implique desavoir lancer la caméra, mais aussi (et surtout) de savoir que suivre en étant concentré, un échange à distance est plus difficile, et ne doit pas dépasser 45 mn grand grand maximum !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s